ERABN

Accueil

Présentation

Actualité

Calendrier

Les équipages

Résultats

Photos

Contacts

Archives

Partenaires

  Le Rallye Aérien est, grâce au travail réalisé par la Fédération Française Aéronautique (FFA), une discipline reconnue pour la rigueur
et la précision nécessaires à sa pratique.  Ce sport peu connu du grand public connaît, tout comme le secteur aéronautique en général,
un essor considérable.
En effet, alors que la plupart des sports olympiques ont plus d’un siècle d’existence, les sports aériens sont, quand à eux,
en plein développement. Depuis quelques années, notre fédération s’attache tout particulièrement au développement de ce sport
et cela commence à porter ses fruits : la France est aujourd’hui vice-championne du monde de Rallye Aérien.


 
Le Rallye Aérien est une discipline qui nécessite  la formation d’un équipage composé de deux personnes : le pilote et le navigateur.

   La pratique de ce sport permet d'améliorer ses qualités de pilotage en navigation comme en maniabilité, de gagner en précision mais également d’apprendre à gérer une charge de travail importante en un temps limité, et ce, quelque soit la phase du vol. Il s’agit donc de travailler en équipage afin de ne pas oublier l’essentiel: faire voler l’avion ! Mais au delà des qualités techniques que la discipline impose, le rallye aérien, comme les sports de haut niveau, permet de développer des valeurs humaines telles que le dépassement de soi-même, l’esprit d’équipe, l’humilité.

Le Rallye Aérien consiste à préparer une navigation d’environ de 180 kms, contenant 10 à 12 points de passage.Chaque point est défini par des énigmes aéronautiques. L’équipage dispose de 30 minutes entre la prise de connaissance des énigmes et l’heure de décollage. Il s’agit ensuite de suivre avec précision ce parcours, en respectant les heures de passage aux points tournants, les écarts latéraux aux points tournants. Mais il faut également prendre le temps d’observer l'environnement pour trouver 16 photos  en vol avant de revenir sur l’aéroport de départ pour atterrir au moteur avec précision.


  Chaque point tournant doit être survolé à un horaire bien précis calculé par les ordinateurs des commissaires.
Chaque seconde de retard pénalise l’équipage (2 points de pénalités par seconde).
L’équipage doit intégrer le vent en l’air et corriger sa vitesse en fonction de ce dernier 
et ce en suivant toujours la route révélée par les points tournants.




  L’équipage doit également retrouver des photos en route afin de les replacer sur la carte avec rigueur et précision. Des photos de points tournants sont également à identifier par l’équipage. Une photo placée à plus 0.1Nm (180m) implique forcément des points de pénalités.

  L’atterrissage doit être le plus précis possible. Approchant à prés de 120 km/h, le pilote doit poser les roues de l’avion sur une bande de 2 mètres de large.
Dès que les roues de l’aéronef, sortent de cette bande, l’équipage est pénalisé comme suit:





  La discipline se divise en 3 niveaux : La catégorie Elite (qui est essentiellement composée de l’équipe de France de Rallye Aérien), la catégorie Honneur (catégorie dans laquelle l’équipe évolue actuellement) et la catégorie Découverte.



  Vous l’aurez compris, cette précision, cette rigueur et ce travail en équipage font de cette discipline un réel sport. Mais, la réussite dans une telle discipline est avant tout basée sur l’entente, la coordination et la confiance respective des personnes qui compose chaque l’équipage.

Entrainement ERABN


Les entrainements à distance :

  Il s’agit de vols réalisés sur votre base habituelle au cours desquels, il vous est demandé, dans
la mesure du possible, de réaliser les exercices programmés par le coach et le responsable
ERABN. Les avantages de ce type d’entrainement sont : la réduction des coûts, la flexibilité
sur la date et l’heure de votre séance, un temps d’immobilisation faible.

Les entrainements sur table :

  Il s’agit de séances de travail communes à tous les équipages au cours desquels il vous ai
donné des techniques de travail, de tracé et d’apprentissage des photos. Les avantages de ce
type d’entrainement sont: la réduction des coûts, les échanges entre équipages ERABN et
l’affranchissement des conditions météorologiques (déplacement en voiture possible).

Les entrainements communs :

  Il s’agit de vols réalisés en conditions réelles de Rallye Aérien à des dates et sur des terrains spécifiés.

  Pour chaque entrainement, il vous sera envoyé une fiche descriptive contenant les
exercices à réaliser et les objectifs de la séance. Dés réception de votre réponse, vous recevrez le contenu de l’ENT 1.
entrainement du 19 mars 2011




exemple de rallye